Plusieurs auditeur m’ont demandés de préciser la notion du premier et deuxième niveau de la pensée que j’utilise souvent dans mes vidéos.

Je crois donc qu’il est important que j’adresse cette question dans cette vidéo car ça vous aidera mieux comprendre mes idées. Si ça vous intéresse restez à l’écoute de cette vidéo.

Carl Jung dénomme dans son autobiographie «Ma vie» ces deux pôles de son être «n°1» et «n°2».

L’un était le fils de ses parents ; celui-là allait au collège, était moins intelligent, moins appliqué, moins convenable et moins propre que beaucoup d’autres ; l’autre, au contraire, était un adulte ; il était vieux, sceptique, méfiant et loin du monde des humains. mais il était en contact avec la nature, face à la terre, au soleil à la lune, aux intempéries, aux créatures vivantes et surtout à la nuit, aux rêves et à tout ce que « Dieu » pouvait évoquer immédiatement en moi.

Je vais maintenant préciser ce concept qui reviendra tout au long de mes vidéos : le premier et le second niveau de la pensée.

1er niveau de la pensée

Le premier niveau de la pensée est celui du vulgaire, du latin vulgus qui signifie «bas peuple». C’est le niveau de la loi générale qui est contrôlé par la morale, les institutions, les lois, les autres, etc. Dans le film La Matrice (Matrix), ceux qui vivent dans le programme, sans se douter qu’ils en sont prisonniers, sont au premier niveau de la pensée. Ils ne se posent pas de questions métaphysiques, ils ne remettent pas en cause l’ordre établi. Ils sont des moutons qui se contentent d’obéir et de suivre le troupeau, inconscients d’être utilisés comme forme d’énergie qui renforce la prison dans laquelle ils vivent. Bref ils sont des morts qui n’ont pas commencé à vivre et qui pour la majorité ne vivront jamais réellement.

L’homme du premier niveau est un endormi qui ne comprend que la réalité est plus vaste que le monde physique qu’il perçoit avec ses yeux de chair. Il vit dans l’illusion, ce que les grands maîtres hindous nomment la Maya. Cet automate s’en contente et cherche désespérément à en tirer parti sans espoir de pouvoir s’en échapper un jour. C’est ainsi car il est un auto-clos, c’est-à-dire qu’il est refermé sur lui-même. Il vit dans le monde plat à trois dimensions dans lequel d’ailleurs il considère être atterri par hasard. Voilà une définition du monde très pauvre qui, en fait, est celle qui domine notre civilisation actuelle.

Par exemple ma conception ouverte de l’amour est inintelligible à l’homme du premier niveau. Pour ce dernier, l’amour est à son état le plus grossier qui se résume à une forme de dépendance affective sans conscience, une émotion qui le garde prisonnier de ces illusions. Il est balloté de tous côtés par cette émotion qu’il subit sans pouvoir s’en libérer car il ne la comprend pas. Il est à la merci de ses hormones qui l’empêchent de penser clairement. L’amour est donc pour l’homme du premier niveau un besoin et il sera prêt à tous les compromis pour se faire aimer.

2ième niveau de la pensée

Le deuxième niveau de la pensée est celui de la loi d’exception. Y vivent les sages, les saints, les maîtres réalisés et tous ceux et celles qui arrivent à penser par eux-mêmes. En anglais on utilise couramment l’expression « think outside the box », qui veut dire penser hors de la boîte, hors des limites imposées par la loi générale.

Pour reprendre l’exemple de La Matrice, les habitants de Zion vivent au deuxième niveau de la pensée. Bien que leurs conditions de vie soient très difficiles, ils ont le mérite d’être sortis du programme et de voir le monde tel qu’il est vraiment. Ils assument pleinement leur individualité, ils se pensent eux-mêmes sans être hypnotisés par les machines qui gère le programme.

L’homme du deuxième niveau se permet de poser des questions afin de se faire sa propre idée sur tout ce qu’il juge nécessaire pour demeurer centré. Pour ce faire, il aura aussi recours à l’invisible, à l’aspect non-linéaire de la réalité, à ses sentiments, bref à tout ce qui lui permet de s’illimiter. Un tel être a conquis sa liberté et s’en sert pour se donner une perspective vaste et honnête de la réalité.

L’homme du deuxième niveau de la pensée est métaphysique. Il arrive à se désolidariser du monde pour mieux le comprendre. Il ne s’identifie plus à sa personne car s’étant donné un être il sait maintenant que par-delà sa personne il y a une permanence qu’il intègre dans le monde relatif. Il n’est plus soumit à son entéléchie naturelle, ce qu’il s’est donné à être au niveau humain. Il est maintenant soutenu par son entéléchie êtrique qui concerne plutôt ce qu’il s’est donné à être au niveau divin.

Il est rare de rencontrer quelqu’un qui vit de manière volontairement consciente au deuxième niveau de la pensée. Mais dès qu’une personne y a réussi, elle peut dès lors aider les autres à y arriver, tout comme Morphéus le fit pour Néo dans La Matrice.

Le sens de l’amour y diffère radicalement de ce qu’en pense la majorité. Au deuxième niveau c’est la compassion dont parle Bouddha ou la passion du Christ. Le sage, ayant maîtrisé ses émotions, peut les observer sans les subir, en jouir sans en souffrir. Il aime inconditionnellement sans attendre d’autrui qu’il le complète ou qu’il le rende heureux. C’est ce type d’amour que je souhaite à tous et à toutes car il a une puissance de libération qui n’est pas commune dans notre civilisation.

Exemple :

Seul l’excès mène à la perfection. L’homme du premier niveau me répondra que s’il fait un excès de beigne il va être malade. Un autre me dira que son excès de travail l’a mené au burn-out. Alors que l’homme du 2ième niveau comprendra que je parle ici de l’être, de l’absolu. Que par exemple le seul moyen de s’éveiller est d’y penser sans cesse, d’être obsédé par cette idée.

Se préférer à quiconque : au premier niveau ça sera de l’égoisme, c’est-à-dire un individu centré sur les besoins de sa personne. Mais la personne, ce n’est personne. au deuxième niveau c’est de la centration, l’individu conscient est centré sur son être, sur ses désirs profond. il se donne généreusement à lui-même et ainsi par ce qu’il est il peut l’enseigner à autrui.

 

SUIVEZ MOI SUR

Facebook : https://www.facebook.com/nicolaslehoux001
Twitter : https://twitter.com/nicolaslehoux
LinkedIn : https://ca.linkedin.com/in/lehouxnicolas

FAITES AFFAIRES AVEC MOI

ChampionWeb : http://championweb.ca
ChampionVidéo : http://championvideo.ca

FacebookYoutubeInstagramlinkedin

©2022 Nicolas Lehoux | Tous droits réservés | Création du site StudioNico.biz

 

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?