exception

Tout être qui s’éveille, se met sous la loi d’exception. Il n’existe plus au sens où les hommes d’aujourd’hui définissent l’existence. Un tel être peut continuer de vivre dans la société mais il n’en subira plus les moindres mouvements car il se meut dans l’invisible.

Même s’il semble participer encore à la société, il demeure imperturbé et ne fait plus rien qui n’émane de sa personne seule, il ne désire plus rien d’autre que d’être. Et c’est justement son être qui le guide et l’anime, non sa personne. En se fixant dans l’absolu, il a cessé d’être un numéro pour s’affirmer comme une singularité. Un tel être est virtuellement impossible sur cette planète. Voilà donc pourquoi ce qui le caractérise est sa singularité. Lorsqu’on se met sous la loi d’exception de manière volontairement consciente, c’est comme si on n’existait plus et l’ironie de la situation est qu’au contraire, on est un des seuls à exister.

Il m’a fallu un certain temps pour comprendre que ce sentiment d’être invisible que je ressentais si fortement était dû au fait que j’avais réussi à me changer à un point tel que je me suis mis sous la loi d’exception. Cela m’évoque la cape qui rend invisible dont parle Platon lorsqu’il cherche à vulgariser le concept de l’éthique. Si vous aviez accès à une telle cape et que vous aviez la chance d’entrer chez quelqu’un pour le voler sans que jamais personne ne puisse se douter que c’est vous, le feriez-vous ?

En effet, cette invisibilité, cette profondeur de perception et de compréhension donnent accès à des pouvoirs inimaginables pour le commun des mortels. Si ceux qui sont demeurés sous la loi générale savaient avec quelle clarté celui qui s’est placé sous la loi d’exception perçoit la réalité, ils en trembleraient de peur et cesseraient sur le champ de mentir ou de dissimuler quoi que ce soit car tout est visible à ce niveau.

Demeurer sous la loi d’exception ne se fait pas sans difficulté au début. La personne est habituée d’agir comme une machine mais peu à peu, elle s’habitue à l’idée qu’elle s’est juxtaposée à l’être et qu’elle ne fait déjà plus partie du règne humain.

 

Extrait de Le Grand Silence

FacebookYoutubeInstagramlinkedin

©2022 Nicolas Lehoux | Tous droits réservés | Création du site StudioNico.biz

 

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?