LE MERCURE

vol 7, no 4, décembre 1996

Par Véronique Drolet

Nicolas Lehoux

Créer, publier et commercialiser eux-même leurs bandes dessinées underground, voilà la mission que s’est donné Les Productions UltraJambon.

Le projet a débuté il y a deux ans lorsque deux amis bédéistes, Leou (étudiant en administration) et Vinet (étudiant en communication graphique) ont décidé d’unir leurs efforts. Ils ont d’abord publié un fanzine (album de bande dessinée à tirage restreint) du nom de Bédéville, avec la participation d’une quinzaine de collaborateurs. Devant la difficulté de coordonner les efforts d’une grande équipe et des problèmes que pose la distribution d’un magazine imprimé, ils se sont tournés vers un média qui se faisait de mieux en mieux connaître à l’époque, l’Internet.

Le site présentait tout d’abord «Les Troglodytes, un voyage expérimental vers l’absolue dérision». Cette BD crées par Leou et Turgeon raconte l’histoire d’êtres venus d’une autre dimension qui entrent en contact avec les humains. L’agent secret 1418 se retrouve propulsé dans le mystérieux univers des Troglodytes et y vivra des aventures pour le moins insolites. On ajouta ensuite au site «Gangsta», création de Vinet. À travers le quotidien de deux gangsters d’un ghetto où la violence est monnaie courante, on découvre une vive critique sociale. Leurs oeuvres se démarquent par leur originalité, leur humour absurde, et l’esprit de nouveauté, d’avant-garde qui leur confère leur caractère underground. Le site Web tend à toujours s’agrandir afin de devenir un véritable carrefour d’information sur tout ce qui se passe dans le monde de la BD.

Les Productions UltraJambon ont été mises sur pieds afin d’assurer une meilleur visibilité aux artistes et collabotateurs. En même temps, ils acquièrent une expérience pratique du monde de la gestion et des communications. Les Productions UltraJambon ont entrepris une vaste campagne de relations publiques afin de mieux se faire connaître des journalistes, et, par le fait même, du grand public. De plus, ils font de la BD en direct lors de différents événements culturels. Lors de ces prestations, quatre ou cinq dessinateurs participent à la création d’une bande dessinée collective, complétant à tour de rôle une case de l’histoire. On a eu l’occasion de les voir lors du dernier Festival de la BD de Québec et quelques partys rave. Ils ont également effectué le lancement officiel de leur site Web au pavillon DeKoninck, le 4 décembre dernier. Vous pourrez donc maintenant découvrir sur l’Internet de tous nouveaux épisodes des Troglodytes et de Gangsta.

Ils prévoient de plus publier eux-même un premier album collectif. En optant pour la micro-édition, ils ne se voient imposer aucune limite, aucune censure. Ils connaîtront ainsi mieux le marché et l’industrie, se formeront un public, se créeront un réseau de contacts et accroîtront leur visibilité. Ils projettent aussi participer à la prochaine édition du Festival de la BD en avril 1997.

C’est à voir!

FacebookYoutubeInstagramlinkedin

©2020 Nicolas Lehoux | Tous droits réservés | Création du site StudioNico.biz

 

Vous connecter avec vos identifiants

Vous avez oublié vos informations ?